#DéfiduLundi 34

Bonjour à tous ! Il est l'heure de vous partager nos créations ! Cette semaine nous avions proposé les thèmes : souvenir 🧠 danse 💃 et abeille 🐝


Nous commençons cette semaine avec un texte de Nehliehl sur le thème souvenirs 🧠

Assise en tailleur au milieu de sa cellule, elle rêvait. Elle profitait du silence pour se souvenir, pour revoir les scènes les plus douces et les plus joyeuses de son passé. Les années de son enfance au sein des Clans, à apprendre à vivre en communauté, à chasser, pêcher, ou trouver les baies les plus savoureuses et comment conserver la nourriture. Quelles peaux tanner pour le cuir des tentes, et lesquelles préférer pour les vêtements. Les aventures dans la grande forêt avec les autres enfants, les bonheurs simple avant que tout ne change.
Elle se remémorait en détail le jour ou ses parents avaient décidé de l'envoyer a l'Académie, pour ses 14 ans. Comment elle avait accepté avec un sérieux inattendu chez une jeune fille de son âge. Comment elle était partie, avait abandonné la forêt et les grands espaces pour des bâtiments de pierre et d'acier. Choisie pour espionner et apprendre tout ce qu'elle pourrait sur l'ennemi, l'Empire de Fer. Comment oublier le sérieux et la colère rentrée dont elle se servit pour abattre les années d'études avec un acharnement colossal ?

Nous avons ensuite une illustration faite par Kerizu de son OC, Leïla


Enfin, nous finissons cette semaine sur un texte de Camille Ksaz sur le thème danse 💃

Autour du feu se nourrissant du savoir que Ritsu lui lançait, la petite silhouette dansait. Les instruments n'avaient pas besoin d'exister pour qu'elle entende le tambour cogner, la corde geindre et le vent siffler. Son esprit les entendaient aussi clairement que si elle était entourée de milliers de musiciens. Ses cheveux courts battaient sur ses oreilles félines qui frémissaient devant ce concert imaginaire. Dans cette bibliothèque où seul le crépitement de la flamme pouvait être entendu, son ombre ondulait dans une époustouflante chorégraphie dont jamais personne ne pourrait témoigner.

Merci d'avoir lu cet article et à lundi pour les nouveaux thèmes !

Camille Ksaz

Camille Ksaz

Auteure, présidente de Supran